Information : licencié après le 31 Janvier 2020

Publié le 09/01/2020

Dans le cadre des licences enregistrées après le 31 Janvier, la Ligue Bourgogne-Franche-Comté de Football vous rappelle les différents points de règlement et délibération :  

JOUEURS ET JOUEUSES LICENCIÉ(E)S APRES LE 31 JANVIER

ARTICLE 25 –DÉROGATIONS RÉGIONALES

L’article 152 des RG de la FFF prévoit qu’aucun joueur, quel que soit son statut, ne peut participer à une rencontre de compétition officielle si sa licence a été enregistrée après le 31 janvier de la saison en cours.

La Ligue Bourgogne-Franche-Comté de football décide d’accorder une dérogation à ces dispositions pour permettre

– aux joueurs seniors masculins licenciés après le 31 janvier, d’évoluer dans les équipes des séries inférieures à la D1.

– aux joueuses U19F et senior F ainsi qu’aux joueuses U18F en l’absence d’équipe U18F dans le club, de même que pour les U16F et U17F en l’absence d’équipe U18F d’évoluer dans les équipes féminines de football à 11 pour les divisions R2F et R3F, dans les conditions et limites prévues à l’article 73 des RG de la FFF ; étant précisé que cette dérogation s’applique aux compétitions Féminines Seniors organisées par les Districts. (Application au 1er juillet 2019)

 

CHAMPIONNATS REGIONAUX FUTSAL SENIORS

ARTICLE 85 – QUALIFICATION

Les joueurs doivent obligatoirement être titulaires d’une licence Futsal.

Un joueur peut détenir dans le même club ou dans deux clubs différents deux licences « joueur » ou « joueuse » de pratiques différentes maximum (libre, football d’entreprise, loisir, futsal), sauf si elles ouvrent le droit à la participation à deux championnats nationaux différents.

La participation des joueurs licenciés après le 31 janvier, est autorisée dans les championnats régionaux Futsal sauf en R1 FUTSAL,

Le nombre de doubles licences autorisé est illimité pour :

– Championnat Futsal R1 (catégorie A)

– Championnat Futsal R2, (catégorie B)

En outre, les équipes qualifiées pour participer à la phase d’Accession Interrégionale Futsal.

Par Anaïs TENAILLE

Articles les plus lus dans cette catégorie